CHESTER DANIELS JEFFERSON ••• i hit the ground bang bang that awful sound bang bang
avatar
Messages : 69
Age : 24
Date d'inscription : 03/01/2016
Éveillé






Jeu 7 Jan - 3:11

bang bang he shot me down bang bang i hit the ground bang bang

CHESTER DANIELS JEFFERSON
━ prénom simple et efficace ; nom de famille d'alcoolique, heureusement qu'on ne l'a pas appelé jack

CHESS
━ abréviation de cheshire ; comprendra qui pourra

22 & M
━ né le 3 janvier 1988 ; majeur et vacciné ; c'est bien un mec aussi, pas de doute la dessus

IRLANDAIS
━ possède aussi des origines américaines et germaniques

BARMAN
━ avant il guidait les gens sur avalon, c'était un guide touristique. maintenant il les accueils dans son domaine, dans "L'Absolue Absolem". ouais, il est tenancier de bar maintenant, chess a toujours aimé les ambiances festives.
ÉVEILLÉ━ ce n'est pas très surprenant, n'est-ce pas ?
ALTÉRÉ━ concrètement vu le degré de maîtrise de son pouvoir ; on pourrait clairement douté de sa condition d'altéré
ARRIVÉE━ arrivée en janvier 2008, éveillé la même année ; déjà deux ans, le temps passe si vite quand on s'amuse et qu'on oublie les soucis de la vie


PRÉSENCE SUR AVALON ━ chester passe intégralement sa vie sur Avalon, la vie sur terre lui donne clairement envie de crever. Avalon est son échappatoire ; le havre de paix qui l'extirpe de son enfer.
you can't wake up this is not a dream

━━━━ welcome into my head bro ━━━━


Tel est baisé qui croyait baiser. Cette phrase qui résonne en boucle dans sa tête depuis des années agi comme un conditionnement dans sa vie faite maintenant de gris. Les couleurs ne lui parviennent plus et ce n'est pas un euphémisme. Comment fait-il pour encore arborer un sourire radieux alors que son monde est teinté de noir et de blanc ? Chess n'en sait rien, c'est ainsi, ancré sur son visage ; impossible de le bouger ; incapacité à l'effacer. Il aurait toutes les raisons pour être plongé dans le noir, dans les méandres de ses souvenirs infernaux ; ce qui le plomberait ; ce qui le tuerait certainement. Mais voilà. Non. Pas lui. Pas Chester. Cet homme connaît l'importance de la vie, l'importance que peut avoir un sourire sur la vie d'autrui. Lui qui a passé trop de temps à pleurer ne peut désormais plus verser une larme ; trop vidé, ce liquide de ses pupilles. Chester c'est ça, un homme qui sourit en toute circonstance, qui n'arrive pas à faire autrement. Faire des conneries pour épater, pour amuser la galerie ; pour éviter de sombrer une nouvelle fois ; pour ne pas tomber dans les abysses de son esprit et de ses problèmes. Il attise les convoitises ; il ne répondra jamais simplement, trouvera toujours un moyen d'embrouiller les esprits ; de rendre les gens comme lui, un peu plus cinglé.

Chess, c'est ça ; un mec un peu trop perché pour les gens qui ne cherchent pas à voir plus loin que le bout de leur nez.

Un troll, un gentil troll ; qui se fout dans des merdes pas possibles sans le vouloir ; attirant la malchance comme des moustiques qui s'approcheraient d'un sang exquis. Chester, c'est un mec qui aime les emmerdes, qui aiment les situations inextricables ; non en fait, c'est faux, c'est là tout ce qu'il déteste, se retrouver dos au mur sans moyen de contourner le problème. Il n'est pas lâche, ce n'est pas ça ; c'est plus compliqué que ça. Chester, il est torturé, il est gentil, mais à force d'être trop gentil, on l'a trop souvent pris pour un con et c'est ça qui l'a bouffé ; ça qui l'a blessé ; ça qui lui a appris que la vie arriverait toujours à le baiser. Son père ne l'a pas aidé à penser autrement ; malheureusement pour lui. Si vous avez eu la belle vie avec une famille aimante et bien, soit ; tant mieux pour vous, mais ce n'est pas le cas de tout le monde, pas le cas de Chester ; mais il aimerait et si vous avez eu une belle vie, sachez qu'il vous envie.

Parce qu'il aime ce qu'il n'a pas ; il désire ce qu'il n'aura jamais. On lui a toujours appris que dans la vie, on a rien sans rien et que malgré les efforts, il n'aurait sans doute pas ce qu'il souhaite.

La vie est une pute quand elle s'y met, mais Chester ne peut s'empêcher de l'apprécier et de la croquer à pleine dent. Parce que putain, il aime la vie. Il l'aime comme jamais, surtout depuis qu'il a mis les pieds ici. Avalon, c'est son havre de paix, l'endroit qu'il voulait connaître, un lieu que le blondinet voulait découvrir et passer sa vie. Avalon, havre de paix qui a réussi à l'extirper de son enfer. Ici, il oublie ses problèmes. Ici, il n'est plus Chester Daniels Jefferson, il n'est plus le fils de cet être immonde, plus le fils de cette junkie qui pense qu'au fric ; non. Ici, il est Cheshire, un guide sympathique reconvertis dans la brasserie, appréciant la compagnie des gens autant qu'il apprécie la vie. Tout le monde est adorable ici, tout le monde semble ne plus avoir de problèmes et il aime ça. Il aime voir le monde comme ça, de façon simplette.

Peut-être parce qu'il a le syndrome de Peter pan ? Peut-être parce que c'est un grand enfant ? Sans doute parce que, d'enfance, on l'a privé.

Son monde est amer, l'a rendu aigris. Blasé de sa vie, sans véritables amis, il était seul et dieu sait à quel point ça l'effraie ; la solitude. Finir sa vie, seul ? Très peu pour lui. Autant le faire mourir tout de suite ; mais là encore non, car la mort le terrifie. Pourquoi Chester ? Pourquoi tu te prends la tête ? Pourquoi tu pars en live tout seul ? Pourquoi dans ta tête, c'est un tel bordel ? Pourquoi tu pètes un câble tout seul sur ton putain de clavier ? Tu crois vraiment que quelqu'un va te lire un jour ?

Il aimerait oui ; il aimerait que quelqu'un le comprenne et puisse lire ses lignes.

Chester. C'est qui Chester concrètement ? Il n'en sait rien. Je n'en sais rien. Je suis une âme qui vagabonde sur Avalon ; qui n'a plus le choix que d'errer sur ce monde ; parce que ; sérieux tout est beau ici. Je ne veux pas rentrer chez moi ; jamais. Alors s'il vous plaît, laissez moi rester ici, à jamais.

C'est là son seul souhait. Le souhait d'un mec un peu déchiré qui sait plus quoi faire pour s'en tirer.

i'm mad, you're mad ; we're all mad here

━━━━ chapter one ; broken hearts ━━━━


L'amour va de paire avec la haine. L'amour rend soit disant fort, un sentiment plus fort que tout. Que les gens se bercent d'illusions. Toi, t'as jamais connu l'amour, ni même le sentiment d'être vraiment aimé. Déjà petit, tu savais que ça allait être l'enfer pour les années à venir ; parce que t'es pas né dans la bonne famille Chester ; dieu ne t'as pas gâté. L'Irlande, quel beau pays, si merveilleux, plein de gens joyeux, qui s'abreuvent de bières, qui ne se prennent pas la tête... Mais pourquoi ? Pourquoi sur toutes les familles t'es tombé dans celle qui fallait pas ? Pourquoi ton père fait-il parti de la mafia ? Pourquoi t'as mère est qu'une sale junkie qui pense qu'à se déchirer le crâne et qui ne vit que pour le fric ? Pourquoi un adorable bout d'chou comme toi à fini ici, dans cette maison dégueulasse qui empeste le tabac froid et qui voit défiler des gens peu fréquentables ? T'aurais tellement aimé naître ailleurs, tellement aimé avoir une famille avec une meilleure réputation. Tu vis dans l'opulence, c'est sûr, mais tu n'as pas cet amour filial, non. Toi t'as pas ça. Toi t'as pas un magnifique sourire aux lèvres quand t'es avec ton père. Tu les vois ces autres gamins avec leurs parents, assis sur les épaules du père, la mère tenant le bras du mari...

Mais toi, dans ta sinistre voiture, à l'arrière, tu contemples Chester. Déjà petit, tu envies les autres. Déjà petit, tu n'es pas satisfait de ta condition ni de ton existence ; et tu l'sais, tu l'sais que ça va empirer ; mais que faire ? Tu ne peux pas échapper à cette vie ; une vie que t'aimerais tellement fuir p'tain ; mais malheureusement pour toi, on ne choisit pas sa vie, ni sa famille. La rendre heureuse, la rendre vivable, c'est à toi d'accomplir ce miracle, même si t'es mal parti ; même si t'as un père qui te corrige pour la moindre petite bêtise. Être fort, être grand ; plus grand que tu ne l'es ; voilà ce qu'il souhaite ; mais toi, qu'est-ce que tu veux toi ? Il s'en branle de ça, il en a rien à foutre ; et t'as pas le choix. Parce que t'es petit, parce que t'es qu'un gosse, parce que tu ne comprends pas... Tu écoutes, tu obéis, tu ne dis rien et c'est dans ce silence et cet enfer que tu vas vivre les pires années de ta vie ; jusqu'à tes dix ans, jusqu'à ce que ton père comprenne enfin que t'es pas comme les autres ; jusqu'à ce qu'il comprenne que t'as le cœur malade et que tu pourras jamais reprendre la tête de la famille. Si seulement...

Comment tu peux être heureux de ça Chester ? Comment tu peux être heureux de ne pas être en bonne santé ? Ton père ne montre aucun signe de tristesse, ta mère non plus ; d'ailleurs, ta mère ce n'est plus vraiment ta mère, ce n'est qu'une femme qui passe pour implorer le pardon ; un détail qui ne te marque pas. Putain ne devient pas comme ton père Chester, montre un signe de tristesse toi au moins ; ne garde pas ce sourire suspendu à tes lèvres comme si cette situation était tout à fait normale. Bats-toi putain, bats-toi contre ça, bats-toi contre la vie, ne te laisse pas abattre. Lève-toi, ne déprimes pas, ne t'enferme pas ; mais c'est peut-être déjà trop tard pour toi Chester, parce que tu as pris cette putain d'habitude de ne plus rien laisser paraître ; parce qu'en fait, plus le temps passe, plus tu deviens comme ton père ; un putain de connard. Cœur brisé trop longtemps peu sollicité ; cœur malade qui va bientôt se faire soigner... Et la routine repartira et ton sourire s'estompera.

━━━━ chapter two ; you're blind ━━━━


Tu sors de l’hôpital, la vie reprend son cours. Pourquoi un air de soulagement s'affiche sur l'visage de ton père ? T'as une vague idée. Le nombre d'opérations que t'as subi montre à quel point adopté semblait compliquer pour une enflure comme lui. Il est là, il te regarde de ses grands yeux cernés de noir ; la vie ne l'épargne pas lui non plus, mais t'éprouves aucune pitié à son égard. Cette vie qu'il subit, ne te plaît guère et t'hésite même plus à le lui faire comprendre ; que ce n'est pas de cette vie-là que tu souhaites. T'es petit, mais déjà si mature ; t'as beau avoir les épaules fragiles, tu n'as plus peur de prendre des coups ; parce que tu considères déjà de ton jeune âge que t'en a pris suffisamment. Si seulement tu savais, si seulement tu avais pu prédire la suite. Du haut de tes douze ans, tu n'as encore rien vécu de la vie et tu vas te faire piétiner encore et encore ; prendre cher dans ta face ravagée et apprendre... Apprendre à quel point le monde est cruel et que la vie te baise sans jamais s'en lasser. Ta mère n'est plus là et ce n'est pas plus mal ; bordel quel enfant pense ça ? Pourquoi tu la hais autant ? Parce qu'elle t'a déjà fait tomber quand t'étais bébé ? Parce qu'elle préférait se piquer avec une seringue plutôt que te donner le biberon ? Parce qu'elle rechignait et cherchait des excuses pour ne pas t'emmener à l'école ? Parce qu'elle montrait clairement qu'elle n'avait pas voulu de toi à la base ?

Tu n'sais pas, tu n'sais pas Chester et c'est peut-être pour ça que tu la hais ; parce que cette femme dans sa simplicité se trouve être en fait complexe et tu ne peux pas comprendre son raisonnement. La drogue, sans l'ombre d'un doute ; mais qu'est-ce que c'est que ça ? Qu'est-ce que la drogue au fond ? Qu'est-ce que ça fait sur un organisme ? Tu y aurais touché si ton père ne t'avait pas giflé ; heureusement pour toi d'ailleurs, t'as été épargné... Et c'est sans doute la seule fois que tu as remercié ton père pour quelque chose ; pour t'avoir empêché de prendre ce genre de merde durant ton adolescence. Une adolescence longue et tellement éphémère, que t'a eu l'impression de voir passer ultra vite, sans te rendre compte que t'avais grandi et changer. Tu es grand maintenant, tu peux faire du sport, tu peux te faire des amis ; mais non, tu t'enfermes dans cette spirale de lassitude ; parce que c'est tout ce que tu as connu ; parce que t'as pas l'impression que t'es bon pour une autre vie. Que tu es mélodramatique Chester, que tu es misérable à te conforter dans cette vie...

Mais elle apparaît et toi, tu disparais derrière sa silhouette, si belle, si souriante ; pour qui la vie semble réussir ; une vie belle et heureuse. Cette fille de ta classe ; Elisa. Pourquoi ton cœur à fait un bond dans ta poitrine à la vue de cette rousse et de sa démarche presque féline ? Gracile, délicate ; tout pour plaire et dans ses yeux verts, tu lis une promesse ; tu vois un monde meilleur. Mais le bonheur n'est pas fait pour les gens comme toi... Elle semble s'en moquer pourtant Elisa ; elle sait qui tu es, d'où tu viens et imagines très bien où tu te diriges, mais elle reste avec toi. Elle est là et se bat contre la vie avec toi. Mais tu te voiles la face Chester, tu es aveugle ; tu devrais savoir que la vie ne sera jamais tendre avec toi, en tout cas pas tant que tu resteras auprès de cette famille. Si seulement tu n'avais pas entraîné Elisa là-dedans ; pas la jolie Elisa. Pas celle avec qui tu pouvais rire de tout, pas celle avec qui tu as échangé des secrets ; pas celle avec qui le monde retrouvait un peu de couleur... Pas elle... Pas elle.

━━━━ chapter three ; i don't want to be like you ━━━━


Elisa. Elisa. Gentille Elisa. Pour qui la vie semblait sourire. Pour qui ton cœur soupirait en silence pendant quelque temps jusqu'à l'annonce fatidique. Elle est malade. Elle est malade et ne s'en sortira pas. Pourquoi ? Pourquoi les plus belles personnes finissent-elles par quitter ce monde trop tôt ? Pourquoi elle ? Pourquoi lui ? Pourquoi l'avoir rencontré lui ? Pourquoi l'avoir accepté lui ? Chester, ne fuis pas, ne tombe pas dans le désespoir, ne la laisse pas affronter ça toute seule. Tu n'le savais pas, tu n'avais pas signé pour ça ; mais tu l'sais mieux que personne ; l'histoire s'écrit, se vit, mais ne se choisit pas. Malade, tu l'étais étant jeune, une opération à cœur ouvert qui s'était bien passée pour ta petite tumeur... Mais elle. Elle n'a pas d'espoir. Elle n'atteindra pas vingt ans, elle ne se mariera pas, n'aura pas d'enfants. Elle aurait été une mère parfaite, pas comme la tienne ; elle aurait illuminé la vie des gens continuellement... Ce sourire qu'elle continue d'arborer. Même dans la souffrance Elisa est belle ; une souffrance qu'elle endure en silence.

Tu l'as embrassée ; un premier baiser fugace subtilement volé. Elisa aurait pu t'en vouloir ; mais ce ne fut pas le cas, mais une larme coula. Tu te rappelleras toujours de cette image Chester ; car c'était la votre promesse ; vous seriez ensemble jusqu'à ce qu'elle parte. Si seulement. Si seulement ton père n'était pas une immonde raclure, si seulement il pouvait comprendre ta détresse, ton envie de rester prêt d'elle ; mais cet homme n'aime que lui, n'aime que son rang, la peur qu'il inspire. Tu n'es pas comme lui Chester, tu ne veux pas devenir comme lui. Toi, tu aimes de façon déraisonnable, lui, il aime de façon détestable. Ton cœur saigne, ton cœur souffre alors qu'il t'enferme dans ta chambre pour que tu étudies. Tu ne veux pas rester ici, au diable les études, au diable la vie ; t'es un adolescent amoureux qui est prêt à tout pour elle ; c'est ça être jeune et insouciant ?

Petit, tu n'aurais jamais pensé vivre quelque chose comme ça, un amour aussi fort, un truc aussi intense ; à tel point que ça te bousille le cœur, te détruit les organes, te déchiquette la chair. Elisa, tu ne voyais qu'elle, tu n'entendais qu'elle ; l'air semblait avoir le son de sa respiration haletante, susurrant ton nom à travers les feuilles des arbres qui tombait. L'automne. Une saison que tu n'oublieras jamais et que tu haïras jusqu'à la fin de ta vie ; parce que c'est durant cet automne qu'elle partit ; qu'elle quitta à jamais ta vie. Son état s'était dégradé bien trop vite et tu n'avais pas pu être avec elle. Pourquoi ? Pourquoi ton père était-il ainsi ? Pourquoi était-il une immonde pourriture ? Pourquoi se préoccuper des faux-semblants ? Tu le hais, tu le hais et tu veux qu'il le sache. Les yeux inondés de larmes, tu craches ta haine.

Tu n'es qu'un immonde salaud, une raclure qui ne mérite pas de vivre putain, tu bousilles tout ce que tu touches ; t'aurais jamais dû fonder de famille, t'aurais dû rester seul. J'espère d'ailleurs que tu crèveras seul, dans d'atroce souffrance ; que ton visage sera empli de regret sur ton lit de mort. J'ai hâte. Oui papa, j'ai hâte que tu crèves et que tu disparaisses à jamais de ma vie.

Il t'a laissé finir. Pourtant voilà. Pourtant, tu atterris encore sur un lit d'hôpital. Il t'a donné un coup-de-poing, un coup-de-poing si violent que ton crâne heurta le coin de la table basse. Le sang coule, longuement... Ce n'est qu'une semaine plus tard que tu te réveilles, la vision en noir et blanc... Achromate. Une lésion cérébrale... Peut-être que tu retrouverais les couleurs un jour... Tout semble irréel, tu ne sais plus ce qui est vrai. Juste que l'occasion est trop belle ; que ton père doit payer.

━━━━ final chapter ; escape to another world ━━━━


Un procès. Un procès qui aura durée de longue, très longues années. T'as eu le temps de devenir majeur et de te construire un semblant de vie ; une vie qu'Elisa n'aurait pas aimée que tu vives ; mais que t'avais emprunter à cause d'un chagrin trop fort. La mafia. Tu hais cette merde. T'as tout fait pour en sortir, t'essayes encore aujourd'hui. Pourquoi ce n'est pas simple ? Pourquoi on te poursuit encore ? Pourquoi tu vis caché ? Parce que t'as foutu ton père en taule ? Parce que t'as démontrer par A + B que c'était une raclure qui te battait et qui avait empilé les cadavres. Les flics pourrit et corrompu aurait dû déjà le relâcher et tu t'attendais à cette évidence.

T'avais essayé au moins. Oui, tu avais essayé. Et tu te rappelles. Ça te revient en mémoire. Un mot que ta mère avait déjà prononcé ; quelque chose dont tes parents avaient parlé. Avalon. Qu'est-ce que c'était que ça déjà Avalon ? Recroquevillé dans un coin de ta chambre, tu te relèves aussitôt. Pourquoi les paroles de tes parents t'intéressaient maintenant ? Qu'est-ce que tu as oublié ? Avalon, Avalon... Tu fouilles tes vieux cartons, tu retrouves une photo d'Elisa et toi et tu t'enfonces un peu plus dans les abîmes de ta souffrance. Elle était tout et elle n'était plus là, les années ont beau avoir passé, la douleur était toujours aussi vive. Bordel, tu n'allais pas survivre... Une balle, t'allais te foutre une balle, cela réglerait les soucis. T'étais recherché, t'étais qu'une balance ; t'étais un être sans importance.

Un journal que tu ouvres et dont tu contemples les pages ; une écriture soignée ; une mère qui écrit vouloir s'en sortir, qui dit qu'un monde meilleur lui a ouvert les bras alors qu'elle voyait la haine sur le visage de son fils ; alors qu'elle savait que son mari la trompait avec n'importe qui. Une mère junkie qui regrette, qui pleure, de l'encre part un peu sur les côtés ; oui des larmes ont coulé sur ce papier un peu sombre, un peu abîmé. Pourquoi possèdes-tu cette chose ? Pourquoi la trouve, tu maintenant ? Qu'est-ce qui coule de tes yeux au fur et à mesure où tu tournes les pages Chester ? T'aimerais croire que le monde est beau ; mais tu ne vois plus les couleurs.. T'aimerais croire en ta mère, mais t'es pas sûr de pouvoir. Aujourd'hui, tu comprends, cette haine était liée à de l'amour ; un amour que t'aurais aimé vouloir ressentir, que t'aurais aimé pouvoir donner et recevoir ; une figure maternelle que t'aimerais bien voir, bien connaître. Une deuxième chance, une nouvelle vie, t'était prêt à tout pour y croire... Et tu pleures, tu pleures parce que tu ne sais plus quoi faire. Tu fuis, tu fuis une famille qui veut ta peau, qui veut que tu payes ton erreur et tu pries...

Je veux partir d'ici. Je veux connaître ce monde, ce monde auquel ma mère croyait tant.

Il n'aura pas fallu plus de dix secondes avant que ton souhait ne se réalise ; avant que tu te retrouves dans un havre de paix ; la porte de sortie.

Chester, te voilà à Avalon, pour une durée déterminée avant de retourner dans l'enfer de ta misérable existence. Profite, profite du temps qu'il te reste.

CAPACITÉSVISION ACCRUE ━ T'as vision, c'est ton principal atout ; tu n'es peut-être pas doué de tes mains, mais avec une arme, tu ne manques jamais ta cible, pas trop de gestes, ça en jette. C'est sans doute ton plus gros atout, cette vision dont tu es si fière - et sans aucun doute, la capacité qui t'a valu le plus d'emmerdes aussi. Tu vises comme personne, grâce aux viseurs que tu crées grâce au mana, tu as la visée d'un sniper. Pas un tir absolu, mais quand même pas mal précis ; tu joues avec la gâchette comme si t'étais Lucky Luke. Bon, le fait que tu vois en noir et blanc joue quand même pas mal sur le fait que tu rates (La faute au soleil ; toute cette merde.)

AUGMENTATION DE PRÉCISION DES GESTES ━ Parce que pour être plus précis, il faut avoir des gestes d'une finesse irréprochable. La encore le mana t'aide et agit comme un catalyseur, renforce la concentration, détente des muscles  ; le geste se fait plus précis, plus net, sans bavure. Toucher sa cible ne relève plus forcément du miracle.

POUVOIRSFUMÉE ━ Ton corps produit de la fumée, voilà l'essence même de ton pouvoir. Une fumée qui s'échappe de tes pores, te cachant des gens et du monde qui t'entoure. Tu t'enveloppes dans cette fumée qui prend l'apparence que tu souhaites, l'odeur que tu as auparavant sentie. Une fumée qui ressemble à un cocon, qui te cache, qui te dissimule aux yeux du monde. Tu y crois oui.

MANIPULATION DE L'AIR ━ Tu produis de la fumée, mais tu ne la contrôles pas. La manipulation de l'air et donc des courants t'aide dans cette entreprise un peu laborieuse. Pour l'instant, seul les mouvements de l'air agisse un peu comme tu l'entends, il faut dire que tu ne cherches pas à développer plus ce côté de la chose ; tant que tu peux combiner cela à la fumée, tu ne te casses pas trop la tête. L'air est ton second allié qui danse autour de la fumée ; l'air t'aide à sculpter ; l'air t'aide à la diriger. Tu n'as pas besoin de plus, l'air autour de toi danse, danse tranquillement et c'est cool.
PROMPTO ARGENTUM ━Final fantasy XV

salut salut le peuple, alors moi c'est Cheshire, on me connaît aussi sous le blase de Leyna (ou Absolem). Faut remercier Chupp pour m'avoir embarqué dans l'aventure ; elle fait bien sa pub. Mon pokémon préféré c'est Ectoplasma (suivit de prêt par Gardevoir ; et Noctali adieu). Pas trop de suggestions à faire, votre forum est ultra complet, tellement complet que c'est un peu perturbant .DIE. J'ai lus et lus, mais il se peut que je passe à côté de certaines choses ; faut pas m'en vouloir j'suis pas douée. Bref voilà j'ai finis de raconter ma life ; ah si, Charlie the unicorn c'est ma vie aussi ; avec Homestuck (et merci à Aspasie pour le code, c'est la femme d'ma vie voilà ♥)
this is the end of my journey







_________________
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 32
Age : 20
Date d'inscription : 07/01/2016
Éveillé






Jeu 7 Jan - 3:27

non atalante tu ne posteras point en premier
uehehe

BON tu n'as rien écrit alors je n'ai rien à dire mais fallait marquer le coup
même si j'aime déjà beaucoup ce BLONDINET (oui blondinet)
full love sur toi ♥
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 69
Age : 24
Date d'inscription : 03/01/2016
Éveillé






Jeu 7 Jan - 3:32

......................................
ok atalante va te tuer je pense #die
(non je n'ai encore rien écrit ; mais cela ne saurait tarder)
((ne commence pas à m'appeler blondinet, j'vais phaser xD))
full love sur toi aussi ♥
(((va me vendre du rêve dans une fiche au lieu de flooder cassos /PAN/ ♥)))

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 02/01/2016
Éteint






Jeu 7 Jan - 7:11

..................................................imcrying
pourquoi tu m'as volé ma place
t'es sérieuse


et chester-chou tu parais si MYSTERIEUX si MIGNON
si MYSTIQUE si BLOND je suis amoureuse de tes cheveux de soleil
et mon ventre se remplit de miel
(il est tôt)(tu excuseras mes rimes)

puis meuf le 'you can't wake up this is not a dream'..............................
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥ you amazing.

BREF finis vite ta fiche je veux voir ohlalalala (je le demande même pas à aspasie parce qu'elle terminera jamais sa fiche avant 2021)(peut-être qu'à ce moment-là, on aura un président GAY)
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 03/01/2016
Éveillé






Jeu 7 Jan - 13:32

Je me suis demander en voyant le nom, ça m'attire, puis je vois le pseudo Cheshire et là je me dis, je te connais y'a pas de doute (bonjour, c'est Pendulum ou Vivi si tu vois)

Bah hâte de voir ta fiche se remplir avec ce beau blondinet ! ♥
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 69
Age : 24
Date d'inscription : 03/01/2016
Éveillé






Jeu 7 Jan - 13:37

atalante amour ; merci pour les si belles rimes de bons matin ; mon kokoro bat la chamade tellement c'était beau (j'ai une conjonctivite alors je m'émeus devant tout aujourd'hui voilà adieu) amour sur toi ♥ (et je suis totalement d'accord, le temps qu'on voit la fiche d'Aspasie débarqué on sera déjà l'année prochaine *envoi un kiss à la demoiselle*) Bref merci merci amour amour 8D

eliyant ; pendulum ; vivi... Vishous ? ♥ (c'est le premier blase qui me vient en tête /PAN/) et ben si c'est toi sache que..... JE SUIS CONTENTE DE TE VOIR ICI OY' ! (j'suis tellement spotted avec mes blases n'empêche, c'est hallucinant.)

Bref merci à vous deux (j'ai la pression now ; j'pleure)
((je met beaucoup de parenthèses omg)) ♥♥♥

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 262
Age : 24
Date d'inscription : 10/02/2015
Éveillé






Jeu 7 Jan - 13:57

LEYNAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ♥♥

Uhuhuh évdiemment que je fais bien la pub pour Escapism ;D
En tout cas, je suis tellement contente de te voir ici et j'ai hâte que tu finisses la fiche de ce blondinet ! (et puis Prompto ♥♥)

Et si jamais t'as des questions, hésite pas à venir me voir ;D

LUUUUUUUUUV ♥
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chupp.fr/
avatar
Messages : 69
Age : 24
Date d'inscription : 03/01/2016
Éveillé






Jeu 7 Jan - 14:15

CHUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU ♥♥♥
AMOUR D'MA VIE SOLEIL D'MES NUITS 8D
(non non j'ai pas craqué j'tassure)
contente de te voir aussi (et d'être là popopo) !
(en 6 ans on va maybe pouvoir enfin rp ensemble)

je risque d'avoir des questions oui ; alors garde ton oeil sur skype ;D
amour sur toi ♥♥♥

*retourne à la construction de sa fiche*

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 140
Age : 22
Date d'inscription : 07/02/2015
Éveillé






Jeu 7 Jan - 14:50

Bienvenue sur le foruuuum !
GNIIIIHHHHH cette fiche ♥♥♥
Le codage est superbe et ça promet en tout cas ♥ Hâte de voir la suite !

(haha le you can't wake up this is not a dream)
(mes feels ils sont morts putain)
(ATALANTE C'EST TA FAUTE OK)

_________________
luca emilio aldena
You don't get what all this is about
You're too wrapped up in your self doubt

admin
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 69
Age : 24
Date d'inscription : 03/01/2016
Éveillé






Ven 8 Jan - 4:14

MERCI BEAUCOUP LUCAS ♥♥♥
(oui Aspasie a gérée pour le codage, merci encore à elle 8D)
j'vais vraiment finir par avoir la pression avec vous ;;

(j'vois qu'Atalante à convertis beaucoup de gens à Halsey 83)
merci encore une fois en tout cas, amour sur toi ♥♥

Alors techniquement j'ai FINIS ma fiche.
Bon, vu l'heure j'garantis pas la qualité
(et j'espère que ça vous ennuiera pas.)
((euh sinon si un truc va pas bah hésitez pas))(je sais que vous n'hésiterez pas)
et euh j'espère que y'a pas trop d'fautes .DIE.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 262
Age : 24
Date d'inscription : 10/02/2015
Éveillé






Ven 8 Jan - 22:43

♥♥♥
(oui voilà un message constructif)
(tout ça pour dire que tu es validée)
(et que j'aime beaucoup ta fiche et Chester)
(même s'il a eu une vie bien triste ce pauvre petit ;; )
(BREF. j'arrête avec les parenthèses promis)

Bienvenue à Avalon

Bravo, ta présentation est validée ! Tu peux désormais te lancer sans retenue dans l'exploration d'Avalon. Commence par aller recenser ton avatar et, si tu le souhaites, l'occupation et les compétences de ton personnage.

Une fois que c'est fait, commence par faire le tour de la section de gestion des personnages : tu pourras y créer ta fiche de relations, ta fiche de RP, et la fiche d'évolution de ton personnage.

Si ton personnage est un pensionnaire de l'Orphelinat, poste dans le listing des chambres pour qu'on lui attribue une chambre ; s'il habite à Babylon même, n'hésite pas à venir compléter notre liste des habitations (inrp, tu peux demander un logement à l'Office du Tourisme ou au Quartier Général, ou bien en trouver un par toi-même et t'y installer arbitrairement). Enfin, si ton personnage est un commerçant établi à Babylon, viens le recenser dans la liste des échoppes du Quartier Commerçant.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chupp.fr/
Contenu sponsorisé







Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escapism :: IDENTIFICATION :: Dossiers d'Avalon :: Préfaces-