Un moment de solitude... •• Elsé
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 06/01/2016
Brisé






Sam 27 Fév - 15:20

Dans une cabane à l'orée des bois...

Allongée sur sa couchette, Marigold sourit tristement en regardant par la fenêtre. Le soleil venait de se lever, et elle n'avait pas dormi de la nuit - ce n'est pas comme si elle faisait très attention au temps qui passe, de toute façon : la seule montre qu'elle gardait encore avait rendu l'âme, et elle n'avait plus que le ciel pour lui indiquer l'heure. Elle décida de se lever tôt, se disant que de toute façon, une journée morne et sans événement marquant l'attendait.

Et effectivement, sa journée commença de cette manière. Après s'être lavée et avoir bu une infusion, elle avait commencé à lire un livre (« absolument passionnant », selon elle) sur les motifs magiques prenant effet sur le feu. Rien d'inhabituel, en somme. Cependant, un nom qu'elle ne connaissait pas ne cessait de revenir dans les marges, et ces répétitions commencèrent à l'agacer. Qui était donc ce fameux... Fa.. Fandalg ? Elle n'était pas sûre que ce soit son nom exact, mais décida de le retenir sous cette forme. A force de le voir cité partout, elle se douta que le livre qu'elle était en train de lire était en fait complètement pompé sur celui de Fandalg, et qu'elle ferait mieux de remonter directement à la source.

Pressée à l'idée d'en savoir plus, elle se persuada qu'elle avait ce livre quelque part et commença à fouiller précipitamment tous les recoins infestés de livres de sa cabane. Malheureusement, ses mouvements brusques perturbèrent un gros bocal rempli de gelée de fruits (son péché mignon) posé sur une étagère en hauteur, et celui-ci tomba sur le côté et se vida de son contenu sur le visage de Marigold, comme pour se venger d'avoir été dérangé.

- Son of a b... grogna-t-elle (en se léchant les lèvres parce que c'était quand même super bon).

Elle retira rapidement son haut, le rinça et s'en servit pour essuyer le sol, plus inquiétée par les insectes attirés par la gelée renversée que par la propreté de son visage. Au même moment, elle entendit la porte d'entrée s'ouvrir, et deux pensées la heurtèrent. Premièrement, elle n'était pas du tout en état de recevoir. Deuxièmement, elle devrait vraiment installer un verrou.

Mari dirigea son visage poisseux vers l'entrée de sa cabane et se hasarda à prendre la parole.

- ... Qui est là ? Qu'est-ce que vous voulez ?


HRP : pardon, j'avais à peu près autant d'inspiration pour le titre que pour le nom de Fandalg haha omg (...Fandalg le SRIG...)

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 19
Age : 20
Date d'inscription : 20/02/2016
Éteint






Dim 28 Fév - 2:03

Elsé était de sortie, aujourd’hui, le rat de bibliothèque mettait le nez dehors pour partir à la recherches de quelques plantes et mener à bien ses expériences. Ou plutôt, celles qu’elle trouvait dans les livres de botanie de l’Orphelinat.
Naturellement elle s’était éloignée des sentiers battus d’Avalon, ces plantes là poussent plus loin dans une nature plus sauvage. Et naturellement,au milieu de la forêt, elle s’était perdue. Son sens de l’orientation n’était déjà pas très développé, mais dans ce monde tout nouveaux et aux règles différentes, il devenait difficile de se repérer! Pourquoi tout n’était pas aussi facile qu’une bibliothèque, numéroté de A à Z, rangé par catégories. Le monde lui serait bien plus accessible !
Mais non. Ici pas de chemins, de panneaux indicateur et sa carte ne lui servait strictement à rien dans cette forêt sans repères.
Elsé commençait à s’impatienter. Elle aurait dut rester à l’Orphelinat .. c’était pas un jour pour sortir et elle commençait à avoir mal aux pied perché sur ses plate-formes.  

Finalement, au détours d’une clairière et de deux ou trois arbres, la chance lui sourit. Elle trouva enfin son salut: Une cabane!
Bon, une cabane reculée, paumé au fond des bois et qui doit héberger une sorte d'ermite aux intentions douteuses… Mais une cabane quand même !
Elsé s’approcha prudemment. On ne sait jamais sur quoi elle va tomber.
Un bruit de verre brisé se fit entendre. Bien, cette cabane était effectivement habité. Par un empoté.
Elle leva les yeux au ciel, pris une inspiration et toqua. L’air de rien elle avait un peut le trac. Elle n’aime pas rencontrer des gens. Encore moins dans des conditions aussi exceptionnelles.
Mais de toute façon, personne ne répond. Assomé par un verre? On dirait qu’il va falloir insister...
Elle poussa la porte.

-Bonjour… hum, excusez moi je-

Et elle tomba nez a nez avec une jeune femme à moitié nue et au visage poisseux. Qu’est ce que … qu’est ce qu’il s’est passé ici?! Quand elle s’attendait à tomber sur un dégénéré! Elle rougit , fronça les sourcils, et se retourna vivement. Mais sans sortir. Elle était pas rentré pour rien!
Elle parle soudainement plus fort. Pour un peut elle paraîtrait en colère.

-Je cherche mon chemin! Je ne pensais pas trouver quelqu’un dans… Dans votre situation!!

Elle se tortille nerveusement. Voilà qu’elle est réduite à demander de l’aide à une bizarrerie du genre. Elle maudira toujours son sens de l’orientation.

-Vous pouvez m’aider?

Après vous être au moins rhabillé par pitié...


(HRP: C'est parfait %D Et je salut ton choix de couverture de rp, j'aime beaucoup cette artiste oh gosh il fallait que je le dise ♥)
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 06/01/2016
Brisé






Mar 15 Mar - 13:00

Dans une cabane à l'orée des bois...

Tout allait beaucoup trop vite. Marigold dévisagea l'intrus, son visage reflétant un mélange d'agacement, de peur et de méfiance (je vous laisse imaginer la grimace sympa que ça devait faire). Qu'est-ce qu'elle voulait, elle ? Puis qui se promène habillé comme ça dans la forêt ?

Elle mit une trentaine de secondes à se poser toutes sortes de questions sur cette invitée indésirable avant d'enfiler son haut mouillé et couvert de gelée rapidement et de débiter à une vitesse incroyable :

- Je suis bien désolée que vous m'ayez surprise dans cette regrettable situation, je vais vous aider. Donnez-moi un peu de temps pour me changer et je vous emmènerai à Babylon - vous pouvez vous servir du thé et vous asseoir en m'attendant, si vous êtes fatiguée de votre long voyage.

Elle avait d'ailleurs à peine fini sa phrase qu'elle avait attrapé une robe au hasard et filé par derrière.

Elle revint un peu plus tard, métamorphosée. L'observateur aguerri remarquerait qu'en plus de s'être changée, elle s'était remaquillée, sûrement pour essayer de retrouver un peu de sa grandeur, ou plus probablement juste par coquetterie (son rouge à lèvres était assorti à la couleur de sa robe - noirs tous les deux). Elle attrapa un châle orange aux reflets dorés et s'enroula dedans - la robe qu'elle avait attrapé était mi-longue et sans manches, et la Marigold sauvage est malheureusement une espèce très frileuse. Notre spécimen ici-présent se rendit alors compte du bazar dans lequel elle avait laissée son invitée. Elle se sentit gênée, et en même temps un peu énervée parce que bon, si elle avait su, elle aurait rangé. Mais elle se sentit quand même obligée de se justifier.

- Excusez-moi pour le désordre, d'ailleurs. J'étais en train de chercher la copie d'une oeuvre, mais je ne pense pas en avoir une chez moi...

Elle se pencha pour attraper son gros sac (The Gros Sac™, celui qui l'accompagne dans toutes ses aventures. Veuillez imaginer une très grosse besace marron.) et le posa sur son épaule.

- Si vous êtes prête, nous pouvons commencer à y aller dès maintenant. Je devais me rendre en ville, de toute façon.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escapism :: AVALON :: La Forêt-