walking on a dream Δ AKSEL
avatar
Messages : 69
Age : 24
Date d'inscription : 03/01/2016
Éveillé






Mar 2 Fév - 18:48







aksel & chester
#D55A42
premier rp en 6 ans #jfeels ♥
Walking on a dream How can I explain Talking to myself Will I see again We are always running for the thrill of it thrill of it

Again (ost) ━ L'observatoire. Un lieu que convoitise les passionnés d'astronomie, ou les enfants.. En l’occurrence, les grands enfants aussi ; la preuve, c'est ici que tu avais choisi de passer ton après-midi Chester. Pourquoi ? T'en savais rien. Le bar était fermé, t'avais marché longuement sans savoir où vraiment aller, ton quotidien en somme... T'avais atterri ici sans avoir eu le temps de réaliser ce qui se passait dans ta tête, ton cerveau était ravagé comme à son habitude ; ravagé par l'incompréhension devant ce monde fait de mystère et de secrets. C'était un autre monde, une autre façon de penser ; pourtant, ton mode de vie n'avait pas changé Chester. T'étais toujours le même, toujours cet enfant torturé et rongé par la peur et l'angoisse. Le retour sur terre ? Tu préférais ne pas y songer, tes entrailles se retrouvaient torturé rien qu'à cette idée, presque prêt à vider tes tripes sur le sol si le rire des enfants présent en ce lieu ne t'avais pas un tant soit peu apaisés.

C'est ce qui te plaisais sur Avalon. Les gens, leur sourire, la vie ici. Sans doute que tu n'étais pas le seul à voir en ce monde une deuxième chance de vivre mieux, un peu plus libre ; un peu moins torturé par la pression d'la vie sur terre. En vrai Chester, t'en savais rien, ce n'était qu'un film que tu te faisais dans la tête en voyant les gens passés, en écoutant les conversations ; en jouant au con aussi. Combien de personnes avaient-tu fais chier ici rien que pour les voir afficher un sourire ? Tu ne les comptais plus ; mais cela arrivait encore et encore, aux nouveaux arrivants comme aux anciens. Parce qu'ici, pas de raisons d'être malheureux ; ici, il fallait sourire malgré les circonstances, c'était ton but ; c'est fou c'que tu peux être optimiste quand tu veux Chester.

Assis parterre, tu écoutes, tu lis sur les visages ; t'as jamais pu t'empêcher d'observer les gens, c'était devenu comme qui dirait un passe-temps... Et aujourd'hui, justement, tu en avais du temps à tuer. Le bar n'ouvrirait pas tout de suite ses portes, t'avais donc de quoi faire ; de quoi passer l’après-midi. Pourquoi ? Pourquoi t'étais devenu ainsi ? Sans doute parce que t'étais resté enfermé toute ta vie dans une prison ; dans l'enfer qu'était ta maison. T'as jamais vraiment parlé aux gens, trop renfermé sur toi-même, dans tes pensées éphémère... Même ça, tu n'lavais pas étant petit ; cette libre-pensée. Plus t'y pensait, plus ça te déprimait, mais dans l'fond, t'étais libre maintenant et c'est là tout ce que tu avais toujours souhaité, ardemment désiré... Retrouver ta liberté.

Avalon. C'est complètement insensé comme endroit. C'est ce que tu te dis depuis deux ans, depuis l'premier jour où t'a débarqué ici Chester. Que cet endroit n'est pas normal, que c'est trop beau pour être vrai et que t'attendais avec peur le jour où ça se casserait la gueule ; mais cet endroit t'a changé et ta nature pessimiste s'est transformée en une naïveté optimiste et t'espérais, tu souhaitais que cet endroit ne change jamais. C'est en te massant la nuque et en te relevant histoire de faire une ronde que tes yeux se posent sur un être. Ton monde est fait de noir et de blanc Chester, mais cet être là, tu y discernes un semblant de couleur ; comme ta première rencontre avec Aspasie. Un être qu'à son important, quelqu'un qui sort du lot ; quelqu'un que tes yeux baignés dans les ténèbres ont choisi comme porteur de lumière... Tu t'approches, t'as pas d'autres choix que de l'approcher, lui et ces cheveux en bataille, un être plus petit que toi en taille, aux traits un peu tiré, mais qui semble comme toi, insouciant. T'en sais tellement rien en fait et c'est justement ça qui t'attire jusqu'à lui. Ta main vient se poser sur son épaule, où est passé ton arrivé en fumée Chester ? Les habitudes se perdent.

Désolé d'te déranger, mais j'peux pas m'empêcher d'te demander... T'es perdu ?

Toujours le même, toujours fidèle à ce sentiment empathique qui le pousse à vouloir aider tout le monde. Espérons que tu n'te sois pas trompé Chester.



_________________
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 262
Age : 24
Date d'inscription : 10/02/2015
Éveillé






Dim 7 Fév - 22:46

aux confins de l'espoir
Tu n’avais pas la tête dans les nuages mais dans les étoiles Aksel. Les yeux rivés vers le dôme de l’observatoire, tu te sens effacé par la présence scintillantes des milliers d’étoiles. De quoi concurrencer ton éclat, à toi jeune être chaleureux. Tu as beau être un soleil sur cette planète, dans l’immensité perdue de l’espace tu ne représentes pas grand chose. Une simple poussière qui brille un peu plus et qui d’un souffle a déjà disparu. A cette idée, c’est le vertige qui te saisis et tout ton monde qui vacille. Te dire que tu n’es finalement qu’une petite chose sans importance que le temps finira par emporter comme toutes les autres. Le temps. Voilà de quoi te faire trembler, toi qui est pourtant si sûr de tes choix.

Le temps qui défile et glisse à n’en plus finir entre tes doigts. Déjà plus d’un mois que tu es ici et tu n’as toujours rien trouvé. Pas le moindre indice sur la présence de Maxine, personne ne semble en avoir entendu parlé, personne ne semble ne l’avoir jamais vue. Tu te fais toujours discret dans tes recherches, tu ne cherches pas à attirer l’attention sur toi, encore moins la pitié. Alors tes questions se font évasives, pour que personne ne se doute. Que personne ne songe un instant que dans ton coeur c’est la chamade qui s’y joue. Que c’est parfois le doute qui s’y installe. Après tout, est-elle vraiment ici ? Et à cette question qui pourrait briser tous tes espoirs et te replonger dans des abîmes de ténèbres, tu préfères rester optimiste. Ce monde est grand, ce monde est vaste et empli d’inconnu. Peut être qu’elle n’est tout simplement pas encore à ta portée. Peut être qu’il te suffit de chercher encore un peu plus, un peu plus loin, un peu plus fort pour voir sa silhouette qui n’a probablement plus rien d’enfantin se dessiner sous tes yeux.

Et l’espoir finit par l’emporter.

Parce qu’au final, tu ne peux tout simplement pas faire autrement.

Et tu es là, à perdre un peu de ton temps comme un peu de toi-même dans l’observatoire, englouti par la féerie oppressante du lieu. L’espoir ne t’a pas encore complètement reconquis, tu as encore quelques doutes que tu espères voir disparaître, aspiré par un trou noir. Et puis te sens une main sur ton épaule et une voix s’adresser à toi :

«  Désolé d'te déranger, mais j'peux pas m'empêcher d'te demander... T'es perdu ?»

Perdu. C’était exactement le terme. Qu’il sorte aussi opportun de la bouche d’un parfait inconnu te surprend. Et tu te rends compte d’à quel point ton esprit s’était égaré. Tu te retournes pour lui faire face. Il est un peu plus grand que toi, blond, les cheveux parfaitement coiffé contrastant avec ta tignasse hirsute. Il te semble inquiet ? Aussi étrange que cela puisse sembler, savoir que tu as quelqu’un sur qui tu peux compter à cet instant précis, même un étranger, te rassure quelque peu. Tu essayes de balayer les derniers doutes qui embrument tes yeux par un sourire :

« On peut dire ça… Enfin je sais où je suis mais je crois que l’espace m’a un peu perdu. »

Ce n’était pas forcément clair Aksel, mais tu avais le sentiment que peut-être il comprendrait ? En tout cas, pris par un élan de confiance peut être trop rapidement offert, tu continues plus pour toi même que pour lui. Mais ta voix porte plus fort tes paroles que tu ne l’aurais souhaité.

« En plus, c’est ironique, ce n’est clairement pas moi qui suis perdu et pourtant je finit par ne plus en être sûr du tout…»

Tu sais bien que tu en as trop dit, que tu allais attiser sa curiosité. Que des questions allaient suivre auxquelles tu ne pourrais plus échapper. Mais aujourd’hui et pour une rare fois tu es prêt à t’accrocher à la première main tendue.

Car tu as besoin d'espérer.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chupp.fr/
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escapism :: BABYLON :: Quartier Est :: Observatoire-