Les Distances de Combat (open class, fin Février 2010)
avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 30/12/2015
Éveillé






Sam 9 Jan - 14:34

((Ce RP représente un cours donné par Crystal dans le dojo fin février 2010, par conséquent il est ouvert à tout le monde pour peu que le personnage ait envie d'apprendre les arts de guerre magiques. Ce cours est ouvert à tous les niveaux d'entraînement ; ça m’aidera si vous précisez si votre personnage a déjà assisté aux cours de Crystal ou pas.))

((Pour l'instant on va dire qu'on est en réponse libre, si ça tourne à la cacophonie je suggèrerai un ordre de tours pour les joueurs présents afin de donner à chacun plus de temps pour s'exprimer.))

Gens présents :
Crystal (sensei), Sully, Blanche, Kaerae


"Aujourd'hui, nous allons parler des distances de combat."

La sensei était assise à genoux dans son kimono bleu à motifs de neige, au milieu du tatami rouge de la grande salle du dojo.

Cette pièce donnait parfois l'impression d'être beaucoup trop spacieuse pour le nombre de personnes qui l'utilisaient, mais dans la mesure où les arts de guerre qui y étaient pratiqués mettaient régulièrement des distances de l'ordre de la demi-douzaine de mètres en jeu elle était en fin de compte adéquate pour son usage. Les panneaux de bois qui en définissaient les limites étaient rarement dérangés au cours des exercices.

Crystal pris une nouvelle inspiration, et entama une brève exposition de son propos.

“Contrairement à la plupart des arts martiaux qui favorisent le développement de formes prédéterminées comme hégémoniques et les mettent en opposition les unes aux autres, les arts de guerre magiques doivent intégrer les individualités de leurs participants dans la formulation de leurs méthodologies. Ce qui marche pour un mage donné ne marchera généralement pas pour un autre mage, par conséquent chaque mage doit développer un arsenal technique adapté à son potentiel et ses capacités - un style individuel. Et cet arsenal inclut bien entendu le concept de distance de combat, autour duquel nous allons aujourd’hui travailler.”

Elle prit quelques instants pour se relever, prenant garde à maintenir une certaine grâce dans ses mouvements. Elle tenait un shinai, sur lequel elle posa ses deux mains pour faire face à son audience. De nombreuses autres armes de bois étaient étendues à plat derrière elle, mais il était difficile de les identifier de loin.

((Voilà voilà, à vous les studios ! Pour l’instant je développe pas beaucoup plus parce que j’ai besoin d’avoir une idée de “qui est là”. Faites vous plaisir et n'hésitez pas à développer l'attitude de votre personnage~ A priori les gens qui sont à l'heure commencent à genoux au bord du tatami, face à Crystal.))
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 83
Age : 17
Date d'inscription : 25/12/2015
Éveillé






Mar 2 Fév - 15:43




LES DISTANCES DE COMBAT


Début février. Tu es là depuis un mois et des poussières. Et toujours aucune trace de magie dans ta vie. En plus de ne réussir à créer aucun de ses « motifs » dont on te parle sans cesse, tu as remarqué un truc assez bizarre. Quand tu es à proximité, la magie des gens semble ne plus fonctionner. C'est bizarre, et tu détestes te sentir encore plus bizarre. C'est pas comme si tu pouvais faire tomber un arbre à mains nues après tout … Tu serres les poings. Tu as décidé de te joindre à la classe de Crystal, la maire d'Avalon pour essayer de comprendre un peu plus ce qui se trame autour de toi.

Tu arrives avec à peine quelques secondes d'avance et tu t'installes au fond du dojo, imitant maladroitement la position de la, comment ils disent ? Sensei. Tu n'as pas vraiment l'habitude de ce genre d'endroit. Ça te change de la Cave où la sueur et les cris sont les mots d'ordre. La salle est claire et agréable. Tu t'y sens immédiatement bien. Elle est spacieuse et lumineuse. C'est tellement différent des rings dont tu es la reine. Tu as bien fait de venir ici. C'est un nouveau défi. Tu vas pouvoir apprendre de nouveaux mouvements, améliorer les tiens. Et peut-être comprendre un peu mieux pourquoi rien ne marche autour de toi.

Crystal parle enfin. Et au bout du deuxième mot tu décroches, hégémoniques. C'est quoi ça ? Ça se mange ? Nan sérieusement, comment est tu censée suivre un pareil cours ? Tu n'es pas une intellectuelle toi. Tu tapes puis tu réfléchis. Tu es les bras et certainement pas le cerveau. Tu lances un regard autour de toi. Tu espères que tu n'es pas la seule à rien comprendre, dans un autre cas tu te sentirais terriblement stupide.

Sinon, c'est quand la pratique ? Parce que la théorie n'a jamais été ton truc et si, du peu que tu as compris, chacun doit développé son style alors autant le faire en combat nan ? Tu restes néanmoins aussi discrète que tu le peux. Tu ne voudrais pas te faire mal voir par la maire après tout. Qui connaît ses pouvoirs ? Elle pourrait bien t'interdire de venir sur Avalon. Et ça ça serait terrible. C'est ton refuge Avalon.

Tu as hâte de commencer les combats. Tu espères tomber sur un bon adversaire qui te fera ressentir le frisson du combat et la crainte de la défaite.


made by .reed

_________________
Blanche Snow
I burn !
Can't hold me now,
You got nothing that can stop me.
I burn !
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 43
Age : 25
Date d'inscription : 22/12/2015
Éveillé






Lun 8 Fév - 19:31

La salle était silencieuse, et il y régnait une ambiance presque aussi studieuse qu’un cours magistral en amphithéâtre. La taille de la salle y était très certainement pour quelque chose, car celle-ci était comparable à celle d’un grand gymnase, ce qui n’était pas très surprenant étant donné la nature des cours qui y étaient proposés. Par conséquent, une personne visitant cet établissement pouvait  certainement s’attendre à y voir du bruit et de la sueur, y voir des gens s’entrainer dans le but d’améliorer leurs performances et devenir plus forts, mais l’atmosphère qui y régnait actuellement aurait difficilement pu en être plus éloignée. Les élèves étaient tous assis en face de la maire d’Avalon, qui avait commencé sa leçon sous l’attention, et le silence, de tous. Pas un bruit de retentissait dans l’auditoire, car aucune des personnes présentes n’auraient osé interrompre Crystal.

Parmi elles, Kaerae y laissait apparaitre une moue légèrement boudeuse. Elle était une habituée des salles d’arts martiaux, ayant fréquenté la majorité des clubs de sa ville natale. Habituellement, les séances commençaient par un échauffement avant d’entamer la partie pratique, les leçons théoriques ne durant en général pas plus de quelques minutes, mais la leçon du jour avait démarré dès que tout le monde s’était installé, sans échauffement. Si l’instinct de Kaerae voyait juste, ils allaient passer un certain temps assis à écouter Crystal dans le silence, au milieu de cette salle géante qui ne demandait qu’à connaitre un peu d’activité. Elle était venue ici pour en apprendre plus sur la magie, et pour voir l’expérience de la maire de Babylon dans son entièreté, pas pour rester assise à attraper des fourmis dans les pieds.

Mais ce n’était pas tout à fait ce qui ennuyait le plus la jeune fille. Lorsque des choses lui étaient impossibles à gérer malgré toute sa bonne volonté, il lui arrivait d’être contrariée et de ne plus pouvoir se concentrer sur autre chose jusqu’à ce qu’elle soit réglée. En l’occurrence, le mot « hégémonique » occupait à présent entièrement son esprit tandis que Crystal continuait à déballer son explication, et les mots que cette dernière prononçaient ne parvenaient pas jusqu’au cerveau troublé de Kaerae. Hégémonique ? Pour de vrai ? Ça ressemblait à homogène, est-ce que ça avait un rapport ? Mais la phrase n’aurait plus de sens, du coup. En ignorant le mot, est-ce que ça n’irait pas mieux ? Zut, les mots suivants, Kaerae les avait ignorés. De toute façon, c’était trop tard, Crystal semblait déjà avoir enchainé sur autre chose. Maintenant, Kaerae allait être contrariée d’avoir raté un passage entier de la leçon, et n’allait probablement pas arriver à se concentrer sur le reste. En poussant un léger soupir, la jeune fille se dit qu’assister aux cours était parfois plus difficile que de courir le marathon ou tomber à travers un toit.

Abandonnant finalement sa recherche intérieure, Kaerae tourna la tête jusqu’à regarder derrière elle, vers le fond de la salle. Elle leva légèrement les sourcils de surprise en apercevant Blanche, qui arborait un air aussi perdu qu’elle après la simple introduction de la maire. Hochant légèrement la tête, Kaerae se dit que ça n’était au final pas étonnant de voir Blanche dans un endroit comme celui-ci. Si elle voulait trouver des adversaires, un dojo semblait être ce qu’il y avait de plus approprié aux alentours, Kaerae ne la comprenait que trop bien. La jeune fille se dit également que son amie avait probablement aussi ses propres raisons pour venir assister à un cours comme celui-là, mais elle ne s’était probablement pas attendue à rester assise de cette manière.

En reprenant sa position initiale, son regard tomba ensuite sur un garçon non loin d’elle. Sully avait aussi décidé d’assister à ce cours, et Kaerae n’arrivait pas à déterminer si il avait compris ou non ce que Crystal venait de dire. Dans tous les cas, il conservait un air plutôt sérieux, contrastant avec son habituel air enjoué, ce qui fit Kaerae se sentir un peu gênée. Elle était la plus âgée, mais c’était elle qui s’était faite déconcentrer aussi facilement, ça en était presque inexcusable que Sully se montre plus sérieux qu’elle dans un cours comme celui-là. Hochant une fois de plus la tête, la jeune fille se dit qu’elle devait se ressaisir, et entreprit de se reconcentrer sur ce que disait Crystal. Ça n’était pas une simple leçon qui allait prendre le pas sur elle.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escapism :: BABYLON :: Quartier Ouest :: Dojo-