Alistair AkhBa'al "C'est une blague! ♥ Ton aura meurtrière déborde... Est-ce que ça va?"
avatar
Messages : 4
Age : 25
Date d'inscription : 09/01/2016
Membre






Sam 9 Jan - 10:05

Alistair
"Tu m'en veux ? Tu es en colère contre moi ? Oh ♥ Tu m'en vois tellement heureux ♥"
Nom complet ▬ Alistair AkhBa'al

Surnom ▬ Le Magicien

Age ▬ 26 ans

Nationalité ▬ Européen (sans plus de précisions)

Sexe ▬ Masculin

Occupation(s) ▬ sur Terre recherché - sur Avalon inconnues

caractère
Dans cette pièce mal éclairée d'un commissariat français se trouve sur un bureau déjà chargé de piles de documents un dossier étalé qu'un homme en uniforme est en train de lire en se tenant la tête. Il ne sait combien de temps il a passé à étudier ce dossier et bientôt il sait que celui-ci sera mis dans les affaires non-classées. Hors de question ! Il voulait résoudre cette affaire ! Il le devait ! C'est pourquoi encore une fois, et comme si cela allait l'aider, il relut encore une fois les informations notées. Peut être pensait-il tomber sur une information qu'il avait ratée, une simple phrase qui lui donnerait une précision utile.

"Alistair AkhBa'al. Personne de sexe masculin d'environ 26 ans, recherché pour multiples homicides et... Ah chaque fois que je lis ça, ça me dégoûte ! Ce mec est un malade ! Nationalité inconnue, vrai nom inconnu aussi. Environ 1m98 pour un poids estimé à 92 kilos. Type caucasien, des cheveux en brosse teints en rose. Franchement, comment on peut s'teindre les cheveux comme ça ? La suspect est d'une carrure assez svelte même si on peut voir qu'il est très athlétique. Possibilité de faire partie d'un club de sport pour entretenir un tel physique. Souvent habillé avec un style vestimentaire assez spécial dans une caricature de clown ou de magicien de fêtes d'anniversaire. Ouais enfin j'inviterai pas ce dégénéré à un goûter d'anniversaire ! Avec sa tête de bouffon flippant ! Teint blanc et visage très fin au menton prononcé et pointu. Des yeux gris au regard assez perturbants avec des sourcils très fins. Un nez et des lèvres fines aussi, aucune cicatrice dans le visage. Signe distinctif du maquillage (ou tatouages) sur le visage qui forment une petite larme cyan sous l’œil gauche et une étoile rose sous l’œil droit. Pas le signe distinctif d'un gang et possible appartenance à un gang réfutée par les enquêtes internes dans divers gang européens"

L'homme changea de pages, posant celles-ci à l'envers sur son bureau. La deuxième fiche du dossier était le profil psychologique du suspect. Il prit cette feuille et la posa à la faible lumière de sa lampe de bureau avant de la relire aussi.

"Le suspect est jugé comme mentalement instable et cliniquement malade mentalement. Pourtant il n'en reste pas moins responsable de ses actes. Dans ses mises en scènes il démontre un net sens esthétiques et montrant un certain coté enfantin. Il apprécie particulièrement se moquer des forces de l'ordre en leur laissant de petits mots écrits d'une écriture très enfantine et remplie de petits dessins haut en couleurs et remplis de "smileys" et autres petits cœurs colorés. Il n'hésites pas à donner des pistes aux enquêteurs ou à en attaquer certains personnellement. A priori, cet homme aurait une certaine envie de "jouer" comme il le dit. La majorité de ses victimes au début de ses agissements étaient des personnes puissantes soit par leur influence ou de grands sportifs, surtout en matière de sports de combat. Comme autre signature, il dépose toujours une carte d'un jeu de cartes standard et sans réelle ordre particulier. L'addiction au jeu de cartes d'argent comme le poker a déjà été écartée.
Pour les témoignages de témoins l'ayant déjà aperçut au ayant put lui parler, on le relate souvent comme un homme assez atypique. Personne d'apparence enjouée, il fait beaucoup d'humour et semble très porté sur son "style". On l'a décrit singeant des pas de ballerines, des pirouettes et jeter autour de lui paillettes et pétales de fleurs sur les personnes proches de lui. Il aime beaucoup la présences de mineurs et prends plaisir à jouer aux "magiciens" devant eux pour les éblouir de tours de passe-passe avec son jeu de cartes. La plupart du temps, très poli et galant, il a néanmoins un certain narcissisme assez prononcé. Il semble être une personne très manipulatrice, n'hésitant pas à jouer de charmes pour obtenir des informations sur ses prochaines victimes. Pourtant des personnes ayant été clairement identifiées comme victimes potentielles, n'ont jamais été alarmées de quoi que ce soit, comme si le suspect s'en était désintéressé subitement.  Il n'est plus à prouver avec de telles preuves que le protagoniste est clairement souffrant d'une forme de sociopathie, pourtant devant l'impossibilité d'avoir plus d'indices, son profil psychologique est encore à ce jour resté incomplet."

L'officier de police se laissa aller au fond de son fauteuil. Encore une fois il avait relut cette partie et n'avait rien découvert de nouveau. Il n'aurait plus qu'à éplucher la partie du dossier traitant des victimes, mais il ne voulait pas s'y attaquer de si tôt. Voir l'oeuvre de ce psychopathe était toujours éprouvant et il préféra ouvrir sa thermos pour se servir une tasse de café tout juste tiède. Bah il n'avait pas envie de se lever pour aller chercher du café dans la salle de repos. En plus à cette heure tardive les bureaux étaient particulièrement glauques. Soudain quelque chose lui attrapa les bras alors qu'il s'étirait en arrière dans son fauteuil. Aussitôt l'officier entendit le bruit significatif de menottes qu'il sentit quelques secondes après autour de ses poignets. Devant son visage apparut l'homme dont le portrait ornait la couverture du dossier. Ses yeux étincelaient dans le noir, comme un chat devant une souris acculée et un sourire malsain étirait ses fines lèvres, lui donnant un air féroce et sadique. Alistair sorti de sa manche un long morceau de tissu bariolé de couleurs criardes avec un geste expert, puis l'enfourna dans la bouche de l'officier avant que celui-ci ne puisse crier ou faire quoi que ce soit. Là il repoussa souplement le fauteuil à roulettes du policier en arrière, avant de s'installer avec nonchalance sur le bureau, assis sur les différentes feuilles. Le magicien planta son regard dans celui de l'homme menotté et posa son menton dans la paume de sa main droite avant de croiser ses jambes d'un air élégant.

-Mon cher cher cher officier. Voilà un sublime récit sur ma personne Je suis ravi de vous provoquer un tel engouement. Mais ! Car il y a un mais. Je suis au grand déplaisir, oh oui si grand ! Dit-il en prenant une posture pseudo-dramatique. De vous annoncer que cela n'est ni entièrement vrai, ni entièrement faux. Voyez-vous mon cher, ce qui m'intéresse le plus est le défi. J'aime affronter des personnes pouvant me divertir dans ma triste vie ! Car oui ! Je suis triste T-T Ne voyez vous pas cette larme sous mon oeil ? Ô que je suis malheureux ! Cependant, j'ai trouvé le plaisir, oh le plaisir de prendre la vie, des vies brillantes comme cette étoile là ? Vous voyez sous mon autre oeil ? Bien sûr que vous la voyez avec vos yeux écarquillés ! Mais pas n'importe lesquelles ! Ah ça non ! Je suis home de goût avant tout ! J'aime le défi, la confrontation, le magnifique, LE GRANDIOSE ! Oh et j'en ai trouvé ! Pleins de petits sujets très intéressants que je me plairait à voir évoluer ! Ôtez ce vilain air de terreur, ça ne mets vraiment pas votre teint en valeur ! Déjà que celui-ci est affreux ! Avez-vous pensé à une crème pour la peau ? Enfin je m'éloigne, je m'éloigne ! Alistair se racla la gorge avant de descendre du bureau pour pirouetter en direction de l'officier et de s'asseoir sur ses genoux souplement. Bien ♥ Où en étais-je ? Oui ! Quand vous dites que je suis malade, je ne suis pas d'accord. Une maladie est quelque chose de mauvais non ? Pourtant je suis totalement conscient et heureux, voyez comme j'étincelle telles ces paillettes ! Il sorti de sa poche une poignée de paillettes qu'il fit pleuvoir sur la tête du pauvre officier spectateur de la folie de ce clown. Mais bon ! Ma vie ici est passée ! Tout cela n'est que pure distraction de véritables sujets d'intérêts ! Ce n'est plus digne de moi, plus assez abouti. Il me faut quelque chose de plus grand pour moi et je l'ai trouvé. Donc rangez tranquillement ce vilain dossier qui vous donne des rides et profitez de la vie ! Je m'en vais profiter de la mienne, dans un éclat éblouissant et un déluge de délicates pétales ! Il est temps pour vous de vous reposer Monsieur le policier. Bonne nuit mon petit ♥

Et sur ces dernières paroles, le bouffon prit dans son autre poche une petite bouteille et tira de sa manche un autre morceau de tissu arc en ciel. Il ouvrit la bouteille et imbiba copieusement le tissu. Il enleva son bâillon à l'officier et posa directement cet accessoire de magicien sur le visage de l'homme pour lui faire inhaler le chloroforme. Sa vue se brouilla et l'homme tomba dans l'inconscience. Alistair se releva et chercha la veste de l'endormi qu'il disposa sur son corps comme une couverture, le bordant tel une mère attentionnée. Il alla même jusqu'à déposer un bisou sur le front de celui-ci avant de laisser sur le bureau une carte de l'as de cœur avec écrit sur le papier glacé "Byebye ♥ ☺" et il s'en alla, quittant définitivement la terre pour rester à Avalon, enfin tant qu'il s'y plairait. Le futur ne l'intéressait pas beaucoup après tout ! Comme il le disait si bien.

-Bon, quel sera mon prochain numéro ?

avalon et la magie
Statut ▬ Brisé

Altéré ? ▬ Oui  

Arrivée sur Avalon ▬ Arrivé dans l'année 2002 sur Avalon.

Présence sur Avalon ▬ Alistair vit principalement à Babylon à Avalon. Il ne va plus sur Terre depuis sa Chute.


capacités
Le pas des Magiciens - Alistair grâce à ses grandes connaissances et maîtrises de la gymnastique, de l'acrobatie et de la danse, est une personne qui est dotée d'une grande souplesse et d'une agilité assez hors norme. Pouvoir se plier en arrière, sauter, pirouetter et savoir se réceptionner parfaitement sont de grands atouts pour lui. Il n'est pas un grand combattant de front, qui encaisse sans broncher les plus grand choc. Il préfères la subtilité et la grâce de se mouvoir tel un serpent insaisissable qu'on n'arrive pas à touché et aux mouvements assez vifs pour ne pas être décelés à temps. On le juge comme un magicien avec sa démarche lente et légère et même quand il décidé de se battre avec quelqu'un, le voir se déplacer avec tant de fluidité laisse songeur sur sa condition d'être humain. Et pourtant, il ne fait que danser !

Passe-Passe - Que serait un magicien sans tours de passe-passe ? Eh bien rien ! C'est pour Alistair, en grand adorateur de la magie et de l'illusions, s'est souvent penché sur ce domaine. Enfant il aimait beaucoup les clowns. A moins que sa passion ne date que dans que depuis son âge adulte ? Qui sait. Tout ce que l'on peut observer est qu'il est passé maître dans l'art de la tromperie. Du simple jeu de carte ou du mouchoir dans la poche d'une autre personne jusqu'à des trompes l'oeil à la limite du croyable, il ne dévoile jamais ses tours ! Un véritable magicien ne montre pas ses secrets. Il saura jouer avec l'imagination des autres, leur faire croire ce qu'ils n'ont pas réellement vu par ses manigances précises. Mais par dessus tout, il aime jouer avec les cartes. Les cartes sont le sommet de son art, il saura vous donner l'impression que celles-ci sont vivantes, les faisant virevolter dans une miriade de pailettes sous ses pas chassés de danseur. Alors, vous avez trouvé le truc ?

Un Esprit aguisé - Alistair a eu la chance rencontrer l'Encemenseur. Enfin une chance. Lui a jugé cela comme une chance.  Il ne connaît pas vraiment la raison qu'a eu cet homme mystérieux de lui octroyer ce pouvoir. Mais ce clown joyeux et complètement fou en a été plus que comblé. Sa Chute n'était pas chose aisée, alors recevoir un tel présent ? Quelle merveille. Il eut tôt fait de découvrir qu'il pouvait à volonté rendre un objet aussi tranchant qu'un rasoir. Que ce soit un CD, une de ses nombreuses cartes ou même les petites paillettes en cotillons, tout ce qui avait un bord plat pouvait devenir aiguisé, même les ongles. Pour cela il n'avait qu'à passer lentement le bord à rendre tranchant entre son pouce et son index, créant comme une gaine autour de cette surface plane et fine qui la rendit plus solide et aiguisée comme un rasoir. Bien sûr plus la surface à rendre tranchante est grande plus il a une sensation de fatigue, ce pouvoir consommant étrangement son énergie. Les surfaces ainsi aiguisées ne le sont que tant que cette sorte d'enchantement est maintenue, quand Alistair ne se concentre plus dessus, l'objet redevient comme il l'était de base.  Mais soit, il n'a rarement besoin de plus d'une ou deux de ces lames improvisées pour venir à bout de quelqu'un assez rapidement. Et quand bien même, cela devenait plus intéressant et amusant. Il sait bien qu'un jour ce royal cadeau aura un prix. Mais il s'en fiche, pour le moment il profite à nouveau d'une capacité faisant de lui quelqu'un de... spécial !

histoire
Raconter la vie d'Alistair, par où commencer ? Ce curieux personnage n'en laisse pas savoir beaucoup sur sa vie. Il est pour ainsi dire une personne assez secrète. Enfin, normal quand on activement recherché par plusieurs pays différents de l'Europe.  Et puis ce bouffon à l'habitude d'aimer brouiller les pistes. C'est pourquoi ses folles paroles seront sûrement en contradiction avec ce que vous lirez ici. il aime embrouiller les esprits, s'amuse de voir les gens chercher à le percer à jour sans jamais y arriver. Heureusement pour vous, votre humble compteur se fera une joie de vous narrer d'où viens le Magicien, peut être ainsi parviendrez vous à mieux le comprendre. Qui sait ?

Notre histoire commença  dans le fier pays français. Dans la capitale Paris, aux abords d'une banlieue tout sauf fréquentable vivait une joyeuse petite famille ? Joyeuse ? Non, en fait c'était une mère célibataire et son enfant, un jeune garçon d'environ 7 ou 8 ans. Elle se ruinait la santé autant mentale que physique dans un travail très peu valorisant. Cette chère femme dansait dans un  bar attirant une forte clientèle masculine vulgaire et bruyante. Parfois, sous la pression de son patron, elle devait accompagner un homme, passant la soirée en sa compagnie. En aucun cas elle ne vendait son corps, non ! Simplement elle servait de compagne féminine de goût à des hommes tout droit sorti des égouts à en juger l'odeur fétide et rance qu'ils exalaient. Pendant ce temps, le jeune enfant restait sagement chez lui dans ce petit 20 m² insalubre. Humidité, froid en hiver, chaleur en été, moisissures, ce petit endroit de crasse rassemblait tout ce qui pouvait être désagréable. Heureusement, le garçon était entouré de magie ! Sa mère, ayant cherché à occuper son bambin quand elle partait travailler et quand il n'était pas à l'école, avait trouvé une petite passion pour sa chère tête blonde. La magie ! Les tours de passes et passes et autre trompe l'oeil fascinaient le garçon qui regardait avec émerveillement des séries impliquant magiciens et émissions de cabarets aux illusionnistes experts. Il prenait plaisir pendant les rares moments partagés avec sa maman de lui montrer les nouveaux tours qu'il avait trouvé et les progrès qu'il faisait dans les autres. Sa maman, entre deux verres d'un vin rouge bon marché souriait et jouait le jeu avec son enfant. Elle applaudissait chacune de ses représentations, le félicitait et riait aux éclats devant ses petits yeux gris émerveillés. Ses tours préférés étaient tout ce qui touchait aux cartes. Malgré son jeune âge ces petits bouts de papiers virevoltaient dans ses mains et il était très vite devenu à l'aise avec les tours les plus ardus. A l'école, il avait toujours son jeu sur lui, mais le petit garçon chétif qu'il était n'avait pas de franc succès. Il n'avait pas vraiment d'amis, il ne récoltait que brimades et mauvaises farces de ses petits camarades. Son premier ami, il l'eut à l'âge de 15 ans, quand un petit garçon de 10 ans vint regarder avec émerveillement ses tours de passe passe. Bon ce garçon, surnommé JP, était un peu étrange et sentait souvent comme la maman de notre cher tête blonde après trop de verres de vin.
Ils avaient très vites noués de forts liens d'amitié et même si parfois son ami disparaissait sans crier gare, il revenait avec un sacré trou de mémoire ou dans un état assez étrange, titubant et marmonnant des choses incompréhensibles. Mais notre cher jeune adolescent aujourd'hui commençait doucement à devoir s'éloigner de son camarade. Il devait aller dans une autre école. Il n'était pas très doué en classe, élève simplement médiocre dans les matières générales. Pourtant on lui décela un talent, la gymnastique. La souplesse et l'agilité qu'il était capable de déployer en cours de sport étaient telles que son professeur décida d'en parler avec sa mère. Si il suivait un cursus standard, il ne ferait pas grand chose de sa vie. Vivre dans un milieu défavorisé et être un élève obtenant tout juste la moyenne ne promettait pas de grandes études d’ingénierie. Non. Cependant, si il s'orientait vers une scolarité sportive, là peut être aurait-il des chances de se forger un avenir plus beau que celui qui semblait lui être destiné. C'est ainsi que notre petit athlète parti à l'aube de ses 16 ans pour aller dans une école où le sport était plus important que le reste. Il fut bien sûr mit dans une équipe de gymnastique où ses talents ne firent que grandir et lui donner une véritable place dans cet établissement. On le jugeait de prodige, il enchaînait avec brio les diverses récompenses de championnats. Pourtant, quelque chose lui manquait. Il ne voyait plus sa mère, ni son ami JP. Il avait dut s'installer dans un dortoir d'un pensionnat. Ses grandes aptitudes avaient permis de se hisser assez haut dans le concours d'entrée pour que les frais ne soient pas imputés à sa mère. Mais notre pauvre adolescent n'était pas si heureux que ça. Assis sur le bord de son lit, il jouait avec ses cartes, s'entraînant à ces tours qu'il connaissait si bien qu'il aurait put les faire en dormant. Non. Ici la vie était triste. Il n'y avait pas de moisissure sur les murs et le plafond, pas d'odeur rance d'alcool, mais tout sonnait creux et froid. Il avait de temps en temps des nouvelles de sa maman au téléphone. Celle-ci avait d'ailleurs trouvé un compagnon. Chouette ! Elle ne serait pas toute seule elle au moins. Le jeune garçon entra presque dans l'âge d'homme et fêta ses 17 ans.
C'est là que sa vie prit un tout autre cour. Un matin, le proviseur vint le convoquer dans son bureau. Qu'avait-il fait ? Il n'avait pourtant pas enfreint le règlement ? Et pourtant il aurait aimé que cela soit cette raison. Non, d'un ton grave l'homme aux cheveux poivre et sel lui annonça le décès de sa maman. Elle avait été retrouvée ce matin morte dans une allée sombre. Ce n'était pas une mort naturelle, mais un homicide et le fameux nouveau compagnon de sa mère en était le principal suspect. Quel choc, quel drame ! Il n'alla ni en cours ni aux entraînements ce jour là, ni ceux qui suivirent jusqu'à ce qu'on l’amène à l'enterrement de sa mère. C'était une figure qui s'effondrait pour lui, sa vie qui tombait en poussières. Il resta reclus dans sa chambre, caché sous ses couettes à pleurer en jouant avec ses cartes. Pourquoi ? Pourquoi l'avait-on tuer ? Elle était si douce, si gentille, si dévouée ! C'était une horreur ! C'était un cauchemar et il voulait se réveiller. On venait de faire de son petit monde gris, un enfer des plus noirs. Il lui avait brisé sa vie. Lui. Un sentiment de haine se propagea peu à peu en lui, allant jusqu'à le consumer pour ne laisser qu'une coquille froide et vide.

[en cours d'écriture...]

pseudo ▬ Orren / Norgoth
age ▬ 24 ans
avatar ▬ Hisoka - Hunter x Hunter
pokemon préféré ▬ Carchacrok Rules The World o/
comment avez-vous trouvé le forum ? ▬ Par une odieuse propagande
des suggestions ? ▬ Nop, mais j'ai pas encore finit mon perso et donc tout lut


 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 29
Age : 22
Date d'inscription : 07/01/2016
Brisé






Sam 9 Jan - 12:30

Attaque de Blanche dans 3...2...1...

(Oui oui, on en a fait craquer deux hier : p)
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 83
Age : 17
Date d'inscription : 25/12/2015
Éveillé






Sam 9 Jan - 13:17

MON SENPAI A MOI QUE J'AIME TRES FORT !
T'AS CRAQUE MOUAHAHHAHAHA
J’APPRENDS VITEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE 8D

GAMBATTE POUR TA FICHE !
TON PERSO EST FOU (comme toi) ♥

_________________
Blanche Snow
I burn !
Can't hold me now,
You got nothing that can stop me.
I burn !
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 4
Age : 25
Date d'inscription : 09/01/2016
Membre






Sam 9 Jan - 13:21

MERCI MA KOUHAI D'AMOUR ! ♥♥♥
VIENS FAIRE UN CÂLIN A TON PSYCHO DE SENPAI ♥

Craqué par ta faute =p Mais trop de potentiel, même si j'aurais pas un haut rythme de rp ici !
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 83
Age : 17
Date d'inscription : 25/12/2015
Éveillé






Sam 9 Jan - 13:34

CALIN CALIN ♥♥♥

_________________
Blanche Snow
I burn !
Can't hold me now,
You got nothing that can stop me.
I burn !
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 262
Age : 24
Date d'inscription : 10/02/2015
Éveillé






Sam 9 Jan - 15:41

HI-SO-KA ♥♥♥

BIENVENUE SUR LE FORUM EN TOUT CAS !!!
Et bon courage pour la suite de ta fiche ;D
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chupp.fr/
avatar
Messages : 69
Age : 24
Date d'inscription : 03/01/2016
Éveillé






Sam 9 Jan - 15:56

hey hey hey
bienvenue à toi ♥
bonne chance pour la suite de ta fiche ;D
(hisoka uhuh hellyeah 8D)

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 4
Age : 25
Date d'inscription : 09/01/2016
Membre






Dim 10 Jan - 12:12

Bonjouuuur ♥ Merci beaucoup pour votre accueil =D La fiche est quasi finie, encore l'histoire et ouiii HISOKAAAAA !!!!!

Paillettes et cauchemars sur vous ! ♦-^_^-♣
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 03/01/2016
Éveillé






Dim 10 Jan - 13:01

Bienvenuuuuuuuue !

Ton personnage est classe, encore bienvenue ♥
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 262
Age : 24
Date d'inscription : 10/02/2015
Éveillé






Sam 12 Mar - 16:26

Coucou personne aux excellents goûts en choix d'avatar ♥

Ta fiche est déjà super bien avancé et je me souviens que tu avais dit prendre ton temps pour écrire la suite et il n'y a aucun souci la dessus, mais comme ça fait un peu plus d'un mois que tu ne t'es pas connecté sur le forum, on vient juste pour voir où tu en es ? :3

Si tu veux plus de temps, pas de souci évidemment, préviens nous juste en postant ici o/

Après si jamais nous n'avons pas de réponse d'ici une semaine, on placera ta fiche dans les présentations en stand-by mais rien ne t’empêchera de nous contacter pour qu'on la ressorte si tu veux un jour la continuer plus tard :3

Voilà voilà, en espérant avoir de tes nouvelles ♥
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chupp.fr/
avatar
Messages : 262
Age : 24
Date d'inscription : 10/02/2015
Éveillé






Dim 20 Mar - 18:45

Comme il n'y a pas de réponses, je déplace ta fiche dans les fiches en stand-by.

Mais n'hésite pas à nous contacter si jamais tu veux un jour la continuer pour qu'on te la ressorte dans la partie des fiches actives ! ;D

_________________
Aksel Sørensen
Un sourire sur les lèvres
Chupp / Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chupp.fr/
Contenu sponsorisé







Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escapism :: IDENTIFICATION :: Dossiers d'Avalon :: Histoires Sans Fin-